Histoire et patrimoine de la ville de Toury

Page co-écrite avec l’aimable contribution des Amis de Suger.
Pierre de Gargantua
Vers -5000 avant J.-C. : La Pierre de Gargantua

L’origine du nom de notre ville, Toury, serait liée à la « Pierre de Gargantua ». Ce dolmen, qu’on peut voir dans le square Monteil, serait une pierre de sacrifice consacrée au dieu Thor, dieu de Germains. Mais cela n’est qu’une hypothèse parmi d’autres…

Deux autres versions sont proposées :

– Toury aurait été un lieu d’élevage de Thores (génisses).
– Il y aurait eu, à la chapelle Saint Blaise, une tour d’origine gauloise assise sur une construction romaine.

Saint-Denis
En 630 : Saint Denis

Dagobert Ier donne aux religieux de Saint-Denis plusieurs villas (dépendances, terres, vignes, prés, bois …), dont la Villa Régia à Toury.

Eglise Saint-Denis
1054 : L’Eglise Saint-Denis

A la demande d’Henri Ier, Isambarg de Broyes, évêque d’Orléans, donne à l’Abbaye de Saint Denis, deux Autels, placés sous le patronage de St Denis.

C’est à cet emplacement que fut construit au XIIe siècle l’église actuelle. Tout porte à croire que Suger en a été le maître d’œuvre.

Abbé Suger
1109 : L’abbé Suger

L’Abbé Suger, sur les instances de Louis VI, remet le prieuré en état, qui a été partiellement détruit lors des déprédations commises par les Seigneurs, notamment par Hugues du Puiset.

Il doit rétablir l’ordre, fortifier le château, afin que Toury devienne une place forte : c’est le seul endroit dans la région où le Roi a pu établir un quartier.

Château de Toury
1180 : Le Château de Toury : Gîte aux Roys

Philippe Auguste déclare qu’il serait indécent pour un roi d’aller à l’auberge, et que Toury serait « le Gîte aux Roys ». Dès lors, le château prend une nouvelle dimension.

Les rois défilent à Toury ; parmi eux, François Ier, Catherine de Médicis, Henri IV, Louis XIV,…

Ruelle du Cimetière
1466 : Déjà une petite ville

A cette époque, Toury prend déjà la forme d’une petite ville et nous y trouvons : la rue de la Franchise, la rue du Coullons, la rue du Four, la rue Farouche, la rue des Débiteurs, la ruelle du Cimetière et la ruelle d’Armonville.

Louis XIII
1626 : Le repas de Louis XIII

Le 4 juin 1626, Louis XIII, se rendant à Blois, s’arrête à Toury. Grâce à son médecin personnel, Jean Erouard, nous savons encore aujourd’hui quel fut le repas du roi ce jour :

Bouts d’asperge en salade
Trois petits raiforts
Potage aux petits pois
Bouts d’asperge sur un chapon bouilly
Veau bouilly du jarrest
Une cuisse de poulet en carbonade
Pain et hachis de perdrix avec pain esmie et jus de citron
Les pilons d’un poulet lardé
Trois petits pigeonnaux rostis avec pain esmie
Veau rôti
Le dedans d’une tourte aux amandes
Cerises dans une tarte
Guinesses confites, le sirop pris à la cuillerée
Gelée, crème sucrée, pain assez
Dragées de fenouil
La petite cuillerée

Les cloches de l'église
1829 : Les cloches de l’Eglise

Une première cloche, prénommée « Adèle », est mise en place dans le clocher.
« Marie » et « Isabelle » viennent la rejoindre en 1862, pour sonner les moments tristes comme gais de la cité.

Les 3 cloches ont été restaurées en 2013 par la société Bodet, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine et grâce à une participation citoyenne.

Décauville
1843 : l’arrivée du chemin de fer

Le 5 mai 1843 eu lieu l’ouverture de la gare et de la liaison Paris-Orléans

De 1893 à 1908, une ligne reliant Toury à Pithiviers a été créée : le « Décauville » permettra aux trains de marchandises et de voyageurs de circuler jusqu’en 1964.

Sucrerie Toury
1874 : La sucrerie de Toury

C’est en 1874 que la sucrerie de Toury se met à tourner : pour cette première année d’exploitation, elle fabriqua 582 tonnes de sucre.

Mairie de Toury
1904 : Fin de la construction de la Mairie

En 1899, la municipalité achète la boucherie Péchard, située sur la façade Est du château afin d’y installer la Mairie et termine sa construction en 1904.

Louis Blériot
31 octobre 1908 : Premier vol aller-retour de Louis Blériot

Louis Blériot effectue son premier voyage aérien (après de multiples tentatives), entre Toury et Artenay (aller-retour). C’est un essai avant la traversée de la Manche qu’il réalisa le 25 juillet 1909.  Une pierre commémorative a été édifiée au milieu de la ville peu de temps après son exploit.

Chapelle
1955 : Destruction de la Chapelle Saint Blaise

Au  XIIe siècle, Toury fut doté d’une léproserie : les loges destinées aux malades se trouvaient de part et d’autre de la Chapelle Saint Blaise. Tantôt lieu de culte, tantôt grange, intégralement restaurée par Mr Gallard entre 1858 et 1869, elle connaîtra un triste sort en 1955 puisque la municipalité vota cette année-là sa démolition.