Les arbres du parc

Les arbres plantés sont choisis pour leur port majestueux et leur figure classique des parcs et jardins.
Ce sont des essences cultivars, d’apparences plus ou moins insolites afin de composer
une ambiance inédite et hors d’échelle pour les visiteurs qui se promèneront dans le parc.

La plantation des arbres du parc permet de structurer l’espace et de diversifier les ambiances. Ils sont le reflet des différents milieux qui ont été constitués :

  • ils sont un refuge pour de nombreuses espèces animales,
  • ils apportent une grande diversité de qualité d’ombre sur les allées, les placettes et les aires de loisirs du parc,
  • ils assurent l’animation saisonnière du parc par leurs couleurs de débourrage, de floraison, et de feuillage d’automne.

Un jeu d’opposition entre les variétés de végétation permet de rompre la continuité d’une ligne monotone.
Le panaché, les verts tendres, s’associeront aux feuillages plus foncés afin de dessiner différents plans,
de jouer sur des perspectives ou de raviver la lumière.
 

Les arbres de grand développement

Aulne de Spaeth

1-Alnus_spaethi

Nom latin : Alnus spaethi

Description : De forme conique, et pouvant atteindre jusqu’à 15 mètres à l’âge adulte, l’Aulne de Spaeth se distingue des autres Aulnes par ses feuilles longues et dentelées comme celles du Merisier.
Sa croissance est particulièrement rapide.
Il ne craint pas la pollution.

Févier d’Amérique

2-Gleditsia

Nom latin : Gleditsia triacanthos

Description : Le févier d’Amérique, peut atteindre jusqu’à 25 m de haut. Arbre au port majestueux, sa cime est ovale. Son tronc et ses branches sont garnis d’épines très piquantes. Le févier fleurit en juin-juillet, puis apparaissent les gousses brunâtres longues et plates.
Introduit en Europe en 1700, il est devenu très courant sous nos latitudes.

Poirier à feuilles de saule

3-Pyrus

Nom latin : Pyrus salicifolia

Description : Le poirier à feuilles de saule est un arbre pouvant atteindre une hauteur de 10 ou 12 m. Son feuillage argenté est comparable à celui du saule pleureur. Au printemps, il se pare de grandes fleurs blanches, qui deviendront par la suite de petits fruits : attention, ils ne sont guère comestibles.

Les cépées

Charme de Corée

3b-Carpinus

Nom latin : Carpinus coreana

Description : Le Charme de Corée, appelé également Charmille de Corée, est un arbre de petite taille (de 4 à 6 m de hauteur). Il est doté de feuilles dentées vert foncé de petite taille.
Il est très apprécié pour la réalisation de bonsaï.

Sorbier des oiseaux

4-Sorbus aucuparia

Nom latin : Sorbus aucuparia

Description : Appelé également Sorbier des Oiseleurs, ce petit arbre pouvant atteindre jusqu’à 5 m de haut est un cousin du cormier. Sa floraison, en mai-juin, se fait par grappes blanches, dont l’odeur n’est pas spécialement agréable. Puis viennent les baies rouges particulièrement appréciées des oiseaux, d’où son nom.

Merisier

5-Prunus_avium

Nom latin : Prunus avium

Description : Appelé également le cerisier des oiseaux, le merisier peut atteindre 15 à 25 m de hauteur. En avril, il se pare de fleurs blanches en bouquet, qui deviendront des merises, similaires visuellement aux cerises. Ses fruits sont comestibles mais amers, ils peuvent être utilisés pour la fabrication de kirsch.
Cet arbre est présent en Europe depuis l’époque néolithique !

Le « Chêne du Centenaire »

Pour commémorer le centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale,
Monsieur le Maire en concertation avec Madame Leblanc, directrice de l’école maternelle,
et Monsieur Beauvallet, président des Anciens Combattants, ont décidé de planter
un chêne au cœur du parc paysager.
Les enfants de la grande section de maternelle ont ainsi participé à la plantation de cet arbre,
en présence d’anciens combattants.

Chêne des Marais

quercus_palustris

Nom latin : Quercus Palustris

Description : Ce chêne, également appelé « chêne à épingles », croît rapidement, pour atteindre à l’âge adulte jusqu’à 25 m de hauteur. Les fleurs sont groupées en chatons long de 6 cm en moyenne : les glands, quant à eux, murissent au cours de la seconde année.
Ce chêne est particulièrement apprécié pour son feuillage très coloré à l’automne.

Les baliveaux

Qu’est-ce qu’un baliveau ?
En foresterie, un baliveau est un jeune arbre de taillis, suffisamment vigoureux et droit,
qui sera préservé lors des coupes pour qu’il puisse croître en futaie (forêt de grands arbres).

Erable de Montpellier

1-Acer_monspessulanum

Nom latin : Acer monspessulanum

Description : Arbuste ou petit arbre au tronc court et petit, il est doté de petites feuilles caduques à trois lobes. En automne, elles prennent de jolies teintes rouges et or qui rendent cet arbre spectaculaire. Il peut vivre jusqu’à 150 ans.

Noisetier commun

2-Corylus

Nom latin : Corylus avellana

Description : Le noisetier est multigaule, c’est-à-dire qu’il est composé de 10 à 12 troncs fins pouvant atteindre 3 à 8 m de haut. Son fruit est comestible. Ses branches souples servent à faire des baguettes de sourciers pour détecter la présence de l’eau.

Chêne pédonculé

3-Quercus robur

Nom latin : Quercus robur

Description : Parfois appelé « Chêne femelle », son nom latin signifie « Chêne robuste ».
Il s’agit du chêne le plus commun, très présent dans nos forêts.
Ce chêne peut atteindre jusqu’à 800 ans !

Charme commun

4-carpinus betulus

Nom latin : Carpinus betulus

Description : Le charme peut atteindre jusqu’à 20 m de hauteur.
Son feuillage dense permet de créer des zones d’ombre dans un parc.
Ses feuilles sont dentées et ne tombent pas à l’automne.